⊂I.E.F⊃ J’ai vu « Captain Fantastic »

Sortie en Octobre 2016, tu me diras il était temps que je jette un œil quand même !

Je te mets le résumé trouvé sur Allociné :

Dans les forêts reculées du nord-ouest des Etats-Unis, vivant isolé de la société, un père dévoué a consacré sa vie toute entière à faire de ses six jeunes enfants d’extraordinaires adultes.
Mais quand le destin frappe sa famille, ils doivent abandonner ce paradis qu’il avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va l’obliger à questionner ses méthodes d’éducation et remettre en cause tout ce qu’il leur a appris.

Pour être totalement franche, je suis plutôt du style gros blockbuster américain (= Production cinématographique à gros budget publicitaire, destinée à produire des profits record) où tu n’as pas trop à réfléchir.

Au vu de mon orientation de vie (ICI) , je me devais d’y jeter les yeux quand même.

Dès les premières images, je me suis vraiment demandée ce que c’était que ce film…Camouflage boueux, chasse d’un magnifique cerf, dépeçage, sang, rituel, blablabla

Je suis pourtant dans une démarche de pédagogie alternative mais je l’ai trouvé sévère, dur avec ses enfants… Ils sont très intelligents mais tristes, fanés…

Leur road-trip pour rendre hommage à leur maman est touchant et bouleversant. Ils doivent faire face au deuil et en même temps au retour à la civilisation avec toutes ses tentations et oppositions morales.

Il y a des constats hallucinants sans jamais être moralisateurs. Cela montre les différences entre les 2 mondes. Le père de famille ne se permet pas de critiquer alors que les autres membres de la famille ne se gênent pas.

Le fait qu’à la fin du film, il s’aperçoit que sa vision de son mode de vie extrême peut être conservé mais assoupli pour le bonheur de ses enfants est, à mon sens, une très bonne morale.

Captain Fantastic : Photo Annalise Basso, Shree Crooks, Viggo Mortensen

Tout ça pour dire que j’ai adoré comment il parle de tout sans langue de bois avec ses enfants, que ça me conforte dans l’idée de minimiser l’impact audiovisuel, de lui faire l’instruction en famille, que cela me rend plus forte face aux critiques des opposants aux méthodes alternatives, de continuer vers l’aboutissement de mes 5 modes de vies qui rendent heureuses.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s