A table! Steaks végéta*iens

Tu le constateras souvent dans mes recettes végéta*iennes, je ne cherche pas de substituts à la « viande » mais j’ai décidé de préparer à l’avance des steaks végétaux pour les hamburgers maisons ou les jours de flemme aiguë.

Pourquoi m’embêter à les faire moi-même?

Lire la suite

Publicités

Weekend 43-2016 : Petit Pont d’Halloween

Vendredi 28 Octobre 2016 :

Ti-Q passe à la taille 3 ans mais il n’ a pas un gros bidon pour que les pantalons tiennent correctement. J’ai donc fait un peu de couture sur un de ses pyjamas en rajoutant des boutons pressions de chaque côté.

20161029_160044
Ajout de bouton pression au pyjama

Je ne voulais pas perdre la feta donc j’ai fait une sorte d’houmous dans le babycook.

20161030_191801
Houmous maison

 

Samedi 29 Octobre 2016 :

Nous avons reçu nos nouvelles brosses à dents 3 jours après les avoir commandées.

img_20161029_144114

 

Après la sieste de Ti-Q, nous avons rejoint ma meilleure amie du lycée pour l’aider dans son déménagement puisqu’elle revient dans le coin et pour nous remercier, nous avons fini au resto avec ses ami(e)s. J’ai refusé la paille dans mon cocktail ! Alors que tout le monde a pris des maxi-hamburgers, j’ai pris la seule option végétarienne que j’ai trouvé.

20161029_213447
Pizza Chèvre-Miel

Dimanche 30 Octobre 2016 :

En forêt à la recherche de fruits à coques comestibles avec Ti-Q

Vers 10h-11h, nous avons été tous les 2 nous promener en direction de la forêt.

J’avais bien regardé sur le site de la mairie qu’il n’y ai pas de sortie chasse et pourtant je n’étais pas rassurée parce que j’entendais au loin comme des coups de fusil…

Je ne savais pas vraiment où aller pour trouver des fruits à coques alors j’ai décidé d’utiliser le principe de prendre toujours à droite

On est tombé sur un passage boueux et la botte de Ti-Q est restée sur place alors que lui continuait à avancer d’où l’état de la chaussette ci-dessous

20161030_145155

Sur le chemin du retour, nous avons trouvé notre bonheur mais pressé par le temps, nous avons fait une petite récolte

img_20161030_150802

Parce qu’il fallait allez rechercher le tracteur de Ti-Q qu’il a oublié lors de l’emménagement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

20161030_114443
Forêt magique

Lundi 31 Octobre 2016 :

Ti-Q a consacré sa matinée à enlever et remettre nos chaussures.

Il sait mettre ses bottes seul maintenant

img_20161031_104058

On a fêté Halloween juste tous les 3

Mardi 1er Novembre 2016 :

Nous sommes aller en forêt tous les 3 cette fois.

Grosse récolte de châtaignes au plus près de la nature

01-11-2016-sortie-foret-chataignes-famille

Savez vous si les champignons ci-dessus sont comestibles??

 

Et vous, votre weekend c’était comment? 😉

Je suis végétarienne et alors?

Il est dommage d’avoir attendu la trentaine pour m’affirmer sur ce point !

Certainement, l’age où tu n’as plus peur de tes parents (qui t’obligent à finir ton assiette) et souvent l’age où tu apprends à ton tour à devenir parent.

En fait, je revendique vraiment mon végétarisme depuis l’arrivée de mon fils. Oui la naissance de mon enfant a provoqué un bouleversement de mon moi-intérieur. J’ai davantage confiance en moi (bon pas sur tout il y a du travail) et surtout mes choix de vie.

Je n’impose pas mon choix de ne manger aucun être vivant à mon mari, mon fils ni à mon entourage. Chacun est libre de penser et faire comme il le souhaite.

Si on me pose la question, j’explique pourquoi et comment.

https://i0.wp.com/auto.img.v4.skyrock.net/0703/11110703/pics/250939503_small.jpg

J’apprécie que les gens respectent mon choix sinon je m’adapte. Je ne prends pas ou alors je trie dans mon assiette et je refile souvent à mon mari. Mon fils aime me donner à manger de son assiette à moitié mâchouillé mais je refuse les protéines animales.

Plus tard, s’il me demande, je lui expliquerais que ça me fait de la peine et me rend triste que l’on tue des êtres vivants pour se nourrir alors que l’on peux faire autrement.

Alors bien sur, si on parle de la tristesse de tuer pour manger, il y a aussi le fait de maltraiter les animaux pour manger.

Pour que tu t’y retrouve sur ta façon de manger, je t’explique les formes du végétarisme grâce à notre ami Wikipédia :

  • L’ovo-lacto-végétarisme, la pratique la plus répandue dans les pays occidentaux, inclut les œufs, les produits laitiers (fromage, beurre, yaourts…) et le miel.
  • Le lacto-végétarisme (ou « végétarisme indien ») inclut les produits laitiers mais exclut les œufs, y compris ceux présents dans les produits transformés comme certaines pâtes alimentaires et de nombreux gâteaux.
  • L’ovo-végétarisme, à l’inverse du lacto-végétarisme, inclut les œufs et exclut les produits laitiers.
  • Le végétalisme n’inclut que les végétaux (plus des minéraux ou micro-organismes comme des levures ou des bactéries) et exclut tout produit issu des animaux (y compris les œufs, lait, fromage et miel). Le végétalisme comprend deux autres formes d’alimentation plus restrictives :
    • Le fruitarisme consiste à ne manger que des fruits, noix, graines et matières végétales qui peuvent être recueillis sans abîmer de plantes. Le principe derrière ce mode d’alimentation est de ne pas détruire de plantes pour se nourrir, ce qui peut être évité, dans une certaine mesure, si on se contente de récolter les fruits mûrs des arbres. Un fruitarien peut donc manger les haricots, les tomates, les cucurbitacées mais refuse de manger les tubercules (pommes de terre) et les épinards.
    • Le crudi-végétalisme consiste à ne pas chauffer la nourriture à plus de 48 °C et à ne manger que des fruits et légumes crus, noix et pâtes de noix, germes de céréales et de légumineuses, graines, huiles végétales, légumes de la mer, herbes et jus de fruits frais. Les crudivores mangent les aliments crus pour des raisons de santé.

Le véganisme s’applique à ceux qui, en plus d’être végétaliens, évitent d’utiliser tout produit d’origine animale (le cuir, la laine, la fourrure, la cire d’abeille et les produits cosmétiques testés sur les animaux par exemple). Un végane n’accepte que les produits qui ne sont pas issus d’un processus participant à la souffrance d’un animal : végétaux, minéraux ou micro-organismes (non-testés sur les animaux). Cela correspond en fait à la définition du « végétarisme » (shâkâhâr) dans le monde hindou.

Alors voila où je me situe : ovo-lacto-végétarisme qui tend vers le véganisme.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/35/Vegetarian.png