A table! Steaks végéta*iens

Tu le constateras souvent dans mes recettes végéta*iennes, je ne cherche pas de substituts à la « viande » mais j’ai décidé de préparer à l’avance des steaks végétaux pour les hamburgers maisons ou les jours de flemme aiguë.

Pourquoi m’embêter à les faire moi-même?

Lire la suite

Publicités

Le lien entre mes 5 démarches

Tout est lié ! Toutes mes démarches sont les fruits d’une multitude de réflexions, d’applications, de planifications, d’anticipations, de personnalisations, d’organisations, d’adaptations, de directions…et finalement de choix personnels !

Voici quelques définitions du minimalisme :

Lire la suite

Au Potager : Ma découverte du jour

Comme tu dois le savoir, j’aime bien faire mon petit potager. Je me documente sur la permaculture, l’autosuffisance alimentaire, ect….

Par un grand hasard, j’ai découvert qu’il existait :

  • une plante à l’odeur de saucisson
  • une autre au goût d’huitres
  • encore une à l’apparence et au goût de jambon
  • et le meilleur pour la fin, une plante saveur fromage!!!

Où acheter les graines ?

 

En tout cas, ça me donne bien envie d’essayer et de faire découvrir ces spécialités végétales!

 

Peut être que toi tu connaissais?     Tu en connais peut être d’autres aussi?

Ma vie en vrac

Il y a du nouveau dans le cosmos!

space nature stars nasa galaxy

Je te le mets dans le désordre m’en veux pas 😉

=> J’ai récupéré mon pc portable perso à l’aide d’un informaticien rencontré au boulot

love reaction happy excited hearts

Alors oui tu n’as pas eu + d’articles depuis mais en même temps je n’ai pas l’air de beaucoup te manquer hein?

=> Ce mois de Décembre est une folie au niveau emploi du temps!!

alice

Je suis obligée d’embarquer ma guitare pendant ma pause déjeuner si je veux tenir mon challenge personnel!  Instagram

=> Tous les jours, mon fils ouvre sa boite aux lettres de l’Avent.

Dans un esprit minimalisme et zéro déchet, il a eu pour l’instant :

  • un livre Tchoupi et le Père Noël donné par mon amie,
  • la rencontre avec le Père Noël du village
  • le droit de regarder un dessin animé de Noël
  • l’installation du sapin
2016-12-04-sapin-de-noel
Oui c’est un faux et c’est un choix. C’est une récup et il n’y a eu aucun investissement pour la déco

=> On rivalise d’ingéniosité pour faire à manger sans rien dans le frigo

=> En l’espace de 2 mois, mon mari a été prendre à manger dans un kebab et je lui ai dit Ok mais prends des contenants = Situation très marrante pour qu’il explique la démarche.

Pourquoi il lui arrive toujours un truc (marrant, méchant,….) sans que je sois là ?!

Alors oui, malgré notre démarche qui tend vers le zéro déchet et moi le végétarisme, on continue à manger de temps en temps « fast-food ».

  • Mac Crado = Wrap au chèvre
  • Kebab = Panini au fromage
  • Asiatique = soupe, samoussa de légumes
  • Japonais = pas encore tenté depuis

=> On a été au Bric à Brac de Noël d’ Emmaüs

img_20161203_144703
1€

=> On est content de nous, on est passé à 1 petite poubelle de cuisine tous les 15 jours et plus de bouteilles en plastique. Il reste toujours la poubelle hebdomadaire de couches de Ti-Q mais bon on est proche de la fin j’espère

=> Je lutte toujours à entretenir mes cheveux longs depuis quelques temps: Instagram

=> On a acheté via le Boncoin des playmobils pour Ti-Q. Ne pas hésiter à examiner chaque pièce parce qu’heureusement que j’ai négocié le prix, il y avait 2 mauvaises surprises.

=> Je vois des couchers de soleil en rentrant du travail qui me donnent envie de me remettre à la photo

Voila ce qu’il me vient à l’esprit pour le moment

Je suis végétarienne et alors?

Il est dommage d’avoir attendu la trentaine pour m’affirmer sur ce point !

Certainement, l’age où tu n’as plus peur de tes parents (qui t’obligent à finir ton assiette) et souvent l’age où tu apprends à ton tour à devenir parent.

En fait, je revendique vraiment mon végétarisme depuis l’arrivée de mon fils. Oui la naissance de mon enfant a provoqué un bouleversement de mon moi-intérieur. J’ai davantage confiance en moi (bon pas sur tout il y a du travail) et surtout mes choix de vie.

Je n’impose pas mon choix de ne manger aucun être vivant à mon mari, mon fils ni à mon entourage. Chacun est libre de penser et faire comme il le souhaite.

Si on me pose la question, j’explique pourquoi et comment.

https://i0.wp.com/auto.img.v4.skyrock.net/0703/11110703/pics/250939503_small.jpg

J’apprécie que les gens respectent mon choix sinon je m’adapte. Je ne prends pas ou alors je trie dans mon assiette et je refile souvent à mon mari. Mon fils aime me donner à manger de son assiette à moitié mâchouillé mais je refuse les protéines animales.

Plus tard, s’il me demande, je lui expliquerais que ça me fait de la peine et me rend triste que l’on tue des êtres vivants pour se nourrir alors que l’on peux faire autrement.

Alors bien sur, si on parle de la tristesse de tuer pour manger, il y a aussi le fait de maltraiter les animaux pour manger.

Pour que tu t’y retrouve sur ta façon de manger, je t’explique les formes du végétarisme grâce à notre ami Wikipédia :

  • L’ovo-lacto-végétarisme, la pratique la plus répandue dans les pays occidentaux, inclut les œufs, les produits laitiers (fromage, beurre, yaourts…) et le miel.
  • Le lacto-végétarisme (ou « végétarisme indien ») inclut les produits laitiers mais exclut les œufs, y compris ceux présents dans les produits transformés comme certaines pâtes alimentaires et de nombreux gâteaux.
  • L’ovo-végétarisme, à l’inverse du lacto-végétarisme, inclut les œufs et exclut les produits laitiers.
  • Le végétalisme n’inclut que les végétaux (plus des minéraux ou micro-organismes comme des levures ou des bactéries) et exclut tout produit issu des animaux (y compris les œufs, lait, fromage et miel). Le végétalisme comprend deux autres formes d’alimentation plus restrictives :
    • Le fruitarisme consiste à ne manger que des fruits, noix, graines et matières végétales qui peuvent être recueillis sans abîmer de plantes. Le principe derrière ce mode d’alimentation est de ne pas détruire de plantes pour se nourrir, ce qui peut être évité, dans une certaine mesure, si on se contente de récolter les fruits mûrs des arbres. Un fruitarien peut donc manger les haricots, les tomates, les cucurbitacées mais refuse de manger les tubercules (pommes de terre) et les épinards.
    • Le crudi-végétalisme consiste à ne pas chauffer la nourriture à plus de 48 °C et à ne manger que des fruits et légumes crus, noix et pâtes de noix, germes de céréales et de légumineuses, graines, huiles végétales, légumes de la mer, herbes et jus de fruits frais. Les crudivores mangent les aliments crus pour des raisons de santé.

Le véganisme s’applique à ceux qui, en plus d’être végétaliens, évitent d’utiliser tout produit d’origine animale (le cuir, la laine, la fourrure, la cire d’abeille et les produits cosmétiques testés sur les animaux par exemple). Un végane n’accepte que les produits qui ne sont pas issus d’un processus participant à la souffrance d’un animal : végétaux, minéraux ou micro-organismes (non-testés sur les animaux). Cela correspond en fait à la définition du « végétarisme » (shâkâhâr) dans le monde hindou.

Alors voila où je me situe : ovo-lacto-végétarisme qui tend vers le véganisme.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/35/Vegetarian.png